Merci à Patrick pour cet article.

Novembre 2017

L’arbre est acheté en pépinière début novembre 2017. Il mesurait environ 180 cm.

Novembre 2017

L’arbre est coupé au dessus d’un ensemble d’entre-nœuds courts et laissé dans son substrat d’origine.

Février 2018

Lors d’un atelier organisé par le club en février 2018, Jean Marc Ladagnous discute de l’opportunité de laisser une quinzaine de centimètres au dessus de la cime.

 Février 2018

L’arbre avant travail.
L’idée de départ était de faire un tenjin sur la cime pour évoquer un arbre foudroyé.

Février 2018

Après réflexion, la cime est laissée telle quelle. Les branches sont choisies et ligaturées, et les racines externes sont coupées.
Voici l’arbre après ce travail.

Décembre 2018

Comme l’arbre ne montrait pas de signes de faiblesse, il est rempoté fin mars dans de la pomice.
Un deuxième atelier avec Jean-Marc Ladagnous en décembre est l’occasion de reprendre le travail.
L’arbre avant.

 Décembre 2018

L’idée du tenjin est abandonnée.
La mise en forme des branches en plateaux est effectuée par ligature, et la cime est travaillée pour diriger celle qui servira d’apex.
En un an, l’arbre a subit beaucoup de transformations, et il faut maintenant le laisser récupérer.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles en relation