C’est l’hiver, l’arbre est au repos.

Rien ne bouge en lui. La structure aérienne est inerte car la sève s’est retirée des rameaux et des bourgeons. Elle n’est plus fluide, mais pâteuse. Les vaisseaux de sève sont « bouchés » par de véritables bouchons de sève solidifiée. Les radicelles sont inertes. Surtout ne dépotez pas pour vérifier cela car le froid pourrait les endommager.

L’arbre conserve une légère activité. Ses lieux d’échanges sont les stomates sur l’écorce du tronc et des branches. On peut éventuellement le traiter ou le réhydrater un peu par pulvérisations sur ces zones.

Les racines sont aussi au repos. Elles vivent au ralenti. Attention, les cellules des radicelles qui assurent les fonctions d’échanges sont bien vivantes. Elles respirent un tout petit peu et s’hydratent ou se déshydratent légèrement. Donc, attention, le substrat ne devra pas être noyé en permanence, ni trop compacté. Il doit rester sain. On peut arroser de temps en temps pour éviter le dessèchement des radicelles mais pas trop !

Taille d’hiver possible à l’abri du froid mais mieux vaut attendre encore (mise en forme : coupez les grosses branches, enlevez les rameaux superflus. Mastiquez). Arrosage très léger. Pas d’engrais. Travail du bois mort. Ne faites cependant rien par grand froid ou vent vif.

 

QUE FAIT VOTRE BONSAÏ

Vos arbres sont au repos. Leurs racines fonctionnent faiblement. Elles assurent un métabolisme minimum avec des échanges gazeux et aqueux réduits. Certains arbres comme les cèdres peuvent avoir des pousses racinaires. Donc attention au froid. La partie aérienne est totalement inerte chez les non-persistants.

FERTILISATION

Pas d’engrais. En effet, en cas de soleil ou de chaleur surtout en serre froide, il faut éviter que les racines ne redémarrent trop fort.

ARROSAGE

Très modéré mais il ne faut pas l’oublier. Il ne faut pas que les racines se dessèchent. En cas de gel, n’arrosez pas. Laisser dégeler lentement. N’arrosez pas non plus si un gel est prévu.

TRAITEMENTS

Nettoyage des troncs et des branches avec une petite brosse souple. Enlevez les mousses. Eventuellement, nettoyez les cicatrices ou les anfractuosités avec une huile de traitement d’hiver pour éliminer les larves d’insectes. Spray insecticide sur les parties aériennes. Faire un traitement préventif soufre mouillable + sulfate de cuivre en une fois (sauf s’il gèle).

TRAVAUX

Tous les arbres : protégez du gel intense et de du poids de la neige sur les branches.

Tailles de structure : il s’agit de dégager la silhouette des arbres en créant ses grandes lignes. En particulier, vous pouvez couper de grosses branches comme celles de sacrifice par exemple qu’on a laissé pousser pour faire grossir le tronc, la cime ou fermer une cicatrice. Si vous pouvez attendez encore avant de tailler. Mastiquez bien les grosses coupes pour éviter la dessiccation des tissus lésés.

Taille de formation : pour mémoire nous la citons car elle est différente de la précédente. Elle s’effectue au printemps et elle permet de densifier les rameaux en provoquant des bourgeonnements aux extrémités, 2 par 2.

Taille d’entretien : est celle qui permet d’harmoniser le profil de l’arbre. On coupe tout ce qui dépasse, un peu comme chez le coiffeur. On peut faire cette taille l’été et à l’automne après de fortes périodes de croissance ou à la demande avant une exposition.

Taille de densification : pour terminer, emploi de techniques spéciales pour faire bourgeonner en arrière vers le tronc sur le bois nu. Elle se fait à la fin du printemps ou à l’automne.

N’oubliez pas non plus votre matériel : nettoyage (à l’alcool à 90° ou à l’eau javellisée faiblement), affutage, rangemens. Prévoyez vos stocks de substrats pour les rempotages de mars.

Ligature : possible mais attention car le bois est cassant. Soyez prudents en particulier avec les érables, sauf les variétés naines qui sont au contraire très cassantes en période végétative (kyohime, kotohim,…).

Bois mort : nettoyez le bois mort en le brossant. Vous pouvez lui appliquer une huile minérale pour le désinfecter (anti-parasitaire). Vous pouvez aussi le blanchir avec du liquide à jin ou le passer au décapeur thermique. Enfin, c’est le début de la période pour le travail sur les pins, les oliviers.